VéloRhôna

Le festival du Voyage à Vélo à Valence Drôme

s'est déroulé en toute convivialité
le week-end du 15/16  octobre 2022

Au programme : des projections, des ateliers, des expositions, des stands et une balade festive
liberte velo.jpg

73 personnes aux ateliers !

Environ 200 personnes aux projections (sur 3 séances)

Plus de 120 participants à la balade festive !

Buvette et crêpes bio à prix libres sur place !

Festival organisé par un collectif de cyclo-voyageuses et cyclo-voyageurs de Drôme Ardèche.

Festival soutenu par :

logo-REVV.png
cci logo.jpg
ctj.png
velogite.png
logo MPT_CV.png
Re-Cyclettes.jpg
VELORHÔNA » 1er FESTIVAL  DU  VOYAGE  A  VELO  DE  VALENCE
 

Les samedi 15 et dimanche 16 octobre 2022 se déroulait le 1er festival du voyage à vélo "VéloRhôna" de Valence, organisé par un Collectif de cyclo-voyageuses/voyageurs de Drôme-Ardèche et soutenu par les Associations R.E.V.V. - C.C.I. - les Re-cyclettes - le café Associatif et Culturel "Le Cause Toujours" - le VéloGîte Valence et la MPT du Centre Ville. La programmation partagée en 3 lieux (MPT, Cause toujours et Maison du Vélo), proposait aux participant(es) venu(es) de toute la région Rhône-Alpes, des projections, des ateliers, des lectures, des expositions et des stands ainsi qu'une Balade Festive et Familiale. La présence d'un stand "crêpes" bio à l’initiative du cyclo-voyageur Alain Sousa, venu avec son vélo-remorque, le tout dans le cadre chaleureux de la MPT.

velorhona-stand-crepes.jpeg
velorhona-expo-CCI.jpg
velorhona-buvette.jpg
VOYAGES AU  LONG  COURS ET PETITS PERIPLES SE SONT DONNE RENDEZ-VOUS
 

Des projections avec différentes thématiques : « Aventure – Asie - Voyage Local »

 

Une 1ère séance « Aventure » à la MPT, avec Claude Marthaler, Cyclonaute-Ecrivain-Voyageur qui est venu nous lire des extraits de son livre « Voyages Sellestes », les montagnes du monde à 2 roues (2020), accompagné d’un diaporama. Une évocation de certains massifs montagneux parmi les plus emblématiques de la planète, suivi d’un échange avec le public. Puis, Olivier Godin, nous présente son film « Prends ma roue » sur la Great Divide, de l’ouest américain, une traversée à vélo en famille en 2016 avec Adeline Reynouard et dans la remorque un bébé de 10 mois !

 

Une 2ème séance « Asie » avec Louise Lepetit, à 22 ans, elle part pour un voyage à vélo de 3 mois en Asie du Sud-Est en 2019. Au Cambodge, elle est accompagnée de sa mère, une formidable aventure entre mère et fille. Puis elle continue « seule » sa route dans les montagnes du Nord Laos puis celles du Nord Vietnam.

« La Mongolie à vélo » par Amaïa, comédienne et réalisatrice, elle nous relate avec « humour » son 1er grand voyage à vélo en 2014 avec son amie Faustine, dessinatrice.

« l’Inde à vélo », 6 mois d’itinérance. Nathalie Allavena et Jérémie Bonamant-Teboul racontent leur traversée de l’Inde en 2014. Jérémie est carnettiste professionnel. Ses carnets, composés d’illustrations et d’aquarelles, hauts en couleurs, relatent chacun de leur voyage. Jérémie a animé un Atelier Croquis et Carnet de Voyage à la Maison du Vélo. Huit participant(es) ont bénéficié de ses conseils, une bonne introduction au dessin et à l’esprit du carnet de voyage. Dessiner l’Atelier vélo avait du sens, un lien thématique fort avec le Festival.

 

Un autre rendez-vous au Cause Toujours autour du « Voyage Local » : un Reportage radio-photos présenté par des adolescents de la MPT, un périple à vélo sur les hauts lieux de la Résistance dans le Vercors en 2021. Cette épopée en a généré une autre dans la vallée de l'Eyrieux en 2022, une initiative qui n'a pas dit son dernier mot !

Le film/documentaire « Toutes aux Frontières », nous a permis de suivre 40 cyclistes féministes à vélo, très déterminées à vouloir rejoindre une manifestation à Nice en juin 2021. De bons moments de solidarité et d’échanges ont jalonné leur parcours.

Enfin, un périple tranquille en famille « En Ardèche sur la Dolce Via », réalisé en 2019 par Françoise et Marc Brunet. Une échappée avec leurs 3 petits-enfants, entre nuits sous tentes, activités ludiques et expériences dans la nature. Une première expérience.

Une belle ambiance et un public important pendant ces 2 jours avec des salles quasiment remplies.

 
VELORHONA stands.jpg
Le « point fort » du Festival c’est ce « lien » omniprésent qu’on a su tisser avec le public

En témoigne, l’Animation du samedi matin présentée par Bruno Saulet et des lectures sur le voyage à vélo par Priscilla Parard, auteure de « Réenchantons le vélo ».

Des ateliers avec une forte participation a provoqué la surprise :
 
Selon Nicolas Martin, Président de REVV, l’atelier « Matériel pour voyager et camper à vélo », a créé des dialogues entre néophytes et expérimenté(es). Tous les aspects matériels, choix du vélo et équipements ont été évoqués, ce qu’il faut emporter ou pas…Tester son matériel avant de partir en voyage… En bref, un atelier qui a rencontré son public avec une trentaine de personnes. Peut-être seront - ils prêts demain pour se lancer dans l’aventure ?

Bernard Devis a, quant à lui, animé l’atelier « Lecture de cartes », 20 personnes ont pris part à cet atelier. Quelques idées fortes sur les cartes à utiliser et sur quel support, papier ou GPS, inconvénients et avantages. La combinaison des 2 est souvent intéressante et éventuellement se complète. De nombreux conseils ont été donnés « comment lire, créer et suivre un itinéraire » et pas que…le débat s’est avéré très riche et instructif.

Beaucoup hésitent et n’osent se lancer dans un 1er voyage à vélo. Comment dépasser ses craintes ? A cette question, Anne-Marie Ghemard a essayé d’y répondre au sein de l’atelier « Préparer son 1er voyage à vélo » conjointement avec les 15 personnes présentes… Chercher ses « propres solutions » pour partir sereinement sur les chemins est un impératif.
Besoin de partager ses rêves de voyage proches ou lointains, en famille ou en solitaire mais aussi ses interrogations : Que faut-il emporter ?  Quel équipement choisir ? Comment se protéger du vol ? Comment réparer, avec quels outils ? Quels hébergements ? Faut-il emporter des provisions ? un bon matelas ? etc… Quelques références, comme le Manuel du Voyage à Vélo, édité par Cyclo Camping International et l'appli Mobile CFF des trains suisses, excellent pour trouver les horaires de train même en France, ont été citées…

 

Balade festive et conviviale : sur la Digeonne, on fanfaronne !

Dimanche 16 octobre dès 9 heures, le kiosque Peynet s'anime, les festivalier.es sont invité.es à se déguiser et à se maquiller pour aller déambuler à partir de 10 heures en centre-ville de Valence. Le tout au rythme des slogans et des percussions. Le son de la Batucada Atypic Groove et la centaine de cyclistes de tous âges et de multiples horizons (Vaucluse, Savoie, Lyon, l’Ardèche et la Drôme bien sûr) roulant au pas, a permis d’attirer l’attention des Valentinois.es sur cette problématique. Puis, direction Chabeuil sur le parcours de la Digeonne, car : « La Digeonne, elle est bonne » Avant d’arriver à Chabeuil, un arrêt en bordure du chemin pour un pique-nique convivial, dans un cadre champêtre sous le soleil d’octobre. Toujours en présence des Atypic Groove, les personnes les plus motivées n’ont pas hésité à danser et à chanter en pleine nature.
La Digeonne, faut pas qu’on l’abandonne ! » L’objectif de cette manifestation festive mais aussi revendicative, est de promouvoir l'itinéraire cyclable de Valence à Chabeuil, en empruntant le Chemin de la Digeonne, plutôt que celui de la D68, dangereuse pour les mobilités douces.
Le tracé de la Digeonne ne représente qu’un détour de 600m sur un trajet de 11 km et est particulièrement adapté aux déplacements quotidiens et cyclo-rando : axe secondaire en grande ligne droite avec peu d’intersections, le tout dans un environnement champêtre.
Vous l'aurez compris, en ce dimanche 16 octobre, un vent de folie souffle sur la Digeonne. Indubitablement pour une bonne desserte entre Chabeuil et Valence, non seulement la Digeonne est bonne mais en plus, pour beaucoup de cyclistes, elle changerait la donne !
Voilà une balade festive très réussie, organisée par REVV et les Re-Cyclettes. 

Parions qu’un 2ème Festival aura lieu l’année prochaine avec autant d’échanges et plein de films pour nous faire rêver…Bienvenus aux futurs bénévoles qui aimeraient nous rejoindre pour cette 2ème édition.

Michèle LARHER avec la participation du Collectif VéloRhôna et les Re-Cyclettes.