Un événement "historique" pour le vélo à Valence ....

Vendredi, 03 Juillet 2009 15:44 Jean René Carré
Imprimer

Le voyage de Keizo Kobayashi nous rappelle que Valence a toujours été une ville pionnière pour le vélo

 

Le 1° Septembre, Valence - première ville au monde à avoir fondé (en 1868 !) une association de cyclistes, a accueilli Keizo Kobayashi, éminent spécialiste de l’histoire du vélocipède, qui a refait de Paris à Avignon le premier grand voyage effectué sur un vélocipède.

Occasion pour Valence de saluer une personnalité qui a mis en évidence le rôle historique de notre ville dans le développement de l’usage du vélo.

Keizo est arrivé le 3 Septembre au but de son périple commémoratif :

à Avignon, devant le vélocipède Michaux érigé au Pontet.

Keizo Kobayashi tenait depuis longtemps à refaire ce voyage que 150 ans plus tôt les frères Olivier avaient effectué sur les fameux vélocipèdes Michaux, de Paris à Avignon, et qui est la première randonnée à vélo de longue distance attestée par des preuves historiques.

Le point de départ de ce voyage était -en lui même- un symbole historique : « Je suis parti ce matin (25 août) de l'angle de l'avenue Montaigne et de la rue du Boccador - anciennement la cité de Godot-de-Mauroy, où la famille Michaux habitait en 1865 et fabriquait le vélocipède Michaux avec lequel les frères Olivier ont fait le voyage de Paris à Avignon ».

L'ensemble du voyage de Keizo a été placé dans cette perspective historique. Le 26 août -à Nevers- il a donné une interview au Journal du Centre et a évoqué avec J.L. Balleret les origines du cyclisme dans la Nièvre. Son itinéraire suit le parcours exact que les frères Olivier avaient emprunté en 1865. Et comme les frères Olivier l'avaient fait il y a 150 ans, il a franchi le 28 Août le col de Pin Bouchain (emmené par Bernard Gougaud d'Amplepuis). Le 30 août, il a visité à Oullins -grâce à Blandine Clerc, le collège St Thomas d'Aquin, jadis fréquenté par les frères Olivier. Keizo a reçu la médaille du Collège et des mains de M. Tranchand -l'adjoint au maire d'Oullins, un livre de la ville. Le Lundi 31 août, il a dormi à Tullins, où les frères Olivier -en 1865- avaient été hébergés dans la maison leur oncle (maison qui est aujourd'hui l'Hôtel de Ville de Tullins).

Le Lundi 31 août Keizo Kobayashi a été interviewé par Jean-Marie Portero sur la radio valentinoise "RCF 26" (101,50). Il a expliqué son intérêt en tant qu'historien pour le voyage des frères Olivier et rappelé leur rôle dans le perfectionnement du vélocipède Michaux. Quand J.M. Portero lui a demandé s'il n'était pas dangereux de pousser le souci d'exactitude historique jusqu'à emprunter des routes comme la RN 7, Keizo a indiqué qu'il fallait -bien sûr- faire très attention sur de telles routes, mais qu'il avait constaté que les chauffeurs de PL étaient des professionnels plus vigilants qu'on l'imagine souvent. Ce sont surtout les entrées et sorties des grandes métropoles comme Lyon ou Paris qui lui ont posé le plus de difficultés. Il a par contre apprécié les efforts que font de plus en plus de villes pour offrir aux cyclistes des aménagements facilitant leurs déplacements ; de ce point de vue son voyage lui a permis de mener une véritable étude comparative. Puisqu'il a confirmé au micro de RC 26 qu'il reviendrait à Valence en Novembre (pour les Vingt ans de REVV) les cyclistes de REVV peuvent espérer qu'il nous fera profiter de son expérience.

France Bleu Drôme-Ardèche (87,90) a également évoqué cet évènement dans son bulletin d'information du matin, le mardi 1° Septembre.

Comme les frères Olivier, Keizo Kobayashi a donc fait étape à Valence. Le mardi 1° septembre à 17h les cyclistes de REVV et des CTV sont venus l’accueillir au rond-point des Couleures :

 

 

et l’accompagner jusqu'à la Mairie de Valence :


Keizo Kobayshi a donné à cette occasion plusieurs interviews (aux journalistes de RCF 26, de Drôme Hebdo et du Dauphiné Libéré) :

Le lendemain matin (mercredi 2 ), nous étions au rendez-vous au kiosque Peynet pour saluer son départ vers Avignon.

Et nous l'avons accompagné jusqu'à Portes-les-Valence. Il avait tenu à emprunter -comme l'avaient fait en 1865 les frères Olivier, la route Impériale numéro 7, c'est-dire l'avenue Victor Hugo et l’actuelle D7 dans la traversée de Portes-les-Valence.

photo G. Charrière
* * * *

Le voyage de Keizo Kobayashi s'est achevé comme prévu à AVIGNON. Le Jeudi 3 Septembre il a été accueilli par les cyclos de l'USP et par M. Cortade, le maire du Pontet où a été érigé en 2008 -à l'initiative de la FFCT- un vélocipède Michaux en hommage à ce fameux voyage des frères Olivier :

photo "Vaucluse Matin" (Angélique Surel)

Et il a été accompagné à la gare d'Avignon les membres de l'association de cyclistes urbains "Avignon à Vélo", voir le site de l'association.

 

* * * *

Keizo Kobayashi reviendra à Valence le 13 Novembre à l’occasion des vingt ans de l’association REVV,

pour nous parler lors d’une causerie-débat des débuts du vélocipède à Valence et dans sa région.

 

Voir les trois articles suivants dans la rubrique "Evénements - Keizo” du Menu principal

Mise à jour le Jeudi, 22 Octobre 2009 13:19