revv-valence

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil


Keizo Kobayashi : un spécialiste de l’histoire du vélo qui vérifie ses sources pédales aux pieds

Envoyer Imprimer PDF

        Keizo Kobayashi est né le 20 janvier 1949 à Gummaken, à cent kilomètres au nord de Tokyo. A dix neuf ans il fait un tour du Japon à bicyclette, à laquelle il voue une véritable passion.

        Comment est-il devenu ensuite ce spécialiste de l’histoire du vélocipède, reconnu aujourd’hui comme une “autorité” au niveau international ? La carrière d’historien du vélo de Keizo Kobayashi est assez surprenante : du Japon, son pays d’origine, il est venu dans les années soixante-dix en Europe aidé par le « Bicycle Culure Center » de Tokyo pour étudier l’histoire du vélo. Sa première destination fût l’Allemagne, ce qui paraissait a priori logique puisque c’est un allemand, le baron von Drais qui fit breveter en 1817 (à Paris) sa “machine à courir”, la fameuse “Draisienne”. Mais très rapidement Keizo Kobayashi constate que cet engin -qui est une impasse sur le plan technique, a été modifié et considérablement amélioré par des Français. Jusqu’à ce que la guerre de 1870 ralentisse le rôle de l’industrie française, la France est le pays clé pour l’histoire du vélo. Keizo Kobayashi décide donc de s’installer en France et d’apprendre notre langue pour mieux mener ses recherches.

 

        Son ouvrage : « L’histoire du vélocipède de Drais à Michaux 1817-1870 » qui a fait l’objet d’une thèse à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (en 1990), fait autorité au niveau international. Cet ouvrage est exceptionnel par sa documentation : Keizo Kobayashi a écumé tous les centres d’archives d’Europe pour vérifier toutes les informations concernant la naissance du vélocipède.  Il a permis de régler sans discussion le sort de toutes les nombreuses légendes qui courraient sur la naissance du vélo : du célérifère du baron de Sivrac, au prétendu vélocipède à pédales de l’écossais Macmillan, sans oublier le fameux dessin d’un vélocipède attribué à Léonard de Vinci (ce qui n’empêche pas les Italiens de toujours croire que c’est Léonard qui a inventé le vélo !).


         Depuis 1979, il vit et travaille en France en tant que représentant pour l'Europe de « Bicycling Popularization Association of Japan » (Tokyo). Et à ce titre, il exerce de multiples activités liées au vélo, à l’industrie du cycle, à l’aménagement cyclable et à la compétition cycliste. Historien du vélo, il participe régulièrement aux travaux qui se mènent au niveau international sur ce thème. Cette année, il participera à la Conférence internationale sur l’histoire du vélo, qui a lieu –fin juillet- à  Freehold (New Jersey, USA)

        Mais Keizo Kobayashi est également un historien qui met la main à la pâte – en l’occurrence : les pieds sur les pédales- pour vérifier ses sources et plonger de la façon la plus réaliste dans l’ambiance de ce premier voyage au long cours réalisé en vélo ....

Mise à jour le Vendredi, 10 Juillet 2009 07:17